09/11/2006

Petites fugues V

 


DIVORCE A L'AMIABLE







Je te laisse la voiture

Tu me laisses le chat

Tu m'abandonnes la voilure

Je te cède les mats


Une voilure sans mâture

Quelle drôle d'aventure !


C'est le prix de la déconfiture :

Seule la rupture perdure



La proue babord amure

et la poupe tribord d'usure

C'est le naufrage

du mariage !

21:52 Écrit par Marco Bertolini dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, petite fugue, mariage, divorce |  Facebook |