25/10/2006

Varlope

Rabote

Rabote

 

C'est le sourire de la varlope sur le bois complice

C'est senteurs de sous-bois et poids des grumes qu'on glisse

 

Rabote

Rabote

 

C’est la blondeur des fibres

et le toucher rugueux

C’est un outil qui vibre

et qui devient bien vieux


Rabote

Rabote


Ni clous, ni acier,

ni pointes hostiles

C’est tenons et mortaises

et jointures dociles

 

Rabote

Rabote


C’est un grand cercueil d’homme :


C’est une boîte à malheur

une caisse à costume

un esquif sans rameurs

une barque posthume

 

Rabote

Rabote


C’est parlage d’artisan

et pleureries d’ouvrière

C’est un vent malfaisant

et un mauvais hiver



Rabote

Rabote


Et c’est la mort d’un homme

d'un seul et de tous

Et c'est la mort d'un homme

Sur la terre économe



Rabote

Rabote


 

 

14:10 Écrit par Marco Bertolini dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.