15/11/2006

Famagouste

 

Famagouste


S'il est permis de rêver sur un nom


Famagouste


Je cherche le fantôme de Durrell dans tes ruelles sans âge

Durrell et ses citrons acides

Les fruits ont pourri

C'est le fantôme de leur parfum qui court à présent dans tes ruelles sans âge


Famagouste

Où seul un accent a encore droit de cité

Où seul un langage tient comme on occupe un bastion


Famagouste

Au doux nom d'animal triste

D'animal triste post bellum


Famagouste

Je te rêve libre belle insouciante

Je te rêve toi même

Identique et cosmopolite


Famagouste



16:27 Écrit par Marco Bertolini dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/11/2006

Petites fugues V

 


DIVORCE A L'AMIABLE







Je te laisse la voiture

Tu me laisses le chat

Tu m'abandonnes la voilure

Je te cède les mats


Une voilure sans mâture

Quelle drôle d'aventure !


C'est le prix de la déconfiture :

Seule la rupture perdure



La proue babord amure

et la poupe tribord d'usure

C'est le naufrage

du mariage !

21:52 Écrit par Marco Bertolini dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poesie, petite fugue, mariage, divorce |  Facebook |

08/11/2006

Ecrire

Ecrire

Sur la peau du vent

Sur la faux du temps

 

Ecrire

Sur l'âge des nuages

Sur la rage des étiages

 

Ecrire

Sur l'orbe des averses

Sur l'ordre des traverses

 

Ecrire pour traverser les orages

Ecrire pour débaucher les nuages

 

Ecrire

Pour rien

Juste pour écrire

Ecrire à la fin

 

14:35 Écrit par Marco Bertolini dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |